désintéressé


désintéressé

désintéressé, ée [ dezɛ̃terese ] adj.
XVIe; de désintéresser
1Vx Qui n'a, qui ne porte aucun intérêt matériel ou moral à qqch. indifférent. Être désintéressé du monde. détaché.
2(1665) Mod. Qui n'agit pas par intérêt personnel. altruiste, généreux. C'est un homme parfaitement désintéressé.
Par ext. Attitude, conduite désintéressée. Donner un avis, un conseil désintéressé. bénévole, gratuit. « Je ne nie pas qu'il y ait, de par le monde, des actions nobles, généreuses, et même désintéressées » (A. Gide).
Qui ne répond pas à des considérations utilitaires. gratuit. Recherches désintéressées de science pure. fondamental.
Subst. « Le bourgeois a la haine du gratuit, du désintéressé » (A. Gide).
3Objectif, impartial. Le scepticisme « suppose un examen profond et désintéressé » (Diderot).
⊗ CONTR. Avare, avide, cupide, égoïste, intéressé, sordide.

désintéressé, ée
adj.
d1./d Qui n'est pas motivé par son intérêt particulier. Un homme désintéressé.
d2./d Où l'intérêt ne joue aucun rôle. Une action désintéressée.

⇒DÉSINTÉRESSÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de désintéresser.
II.— Emploi adj. et subst.
A.— Emploi adj. [Appliqué à une pers. ou à une de ses activités ou un de ses comportements] Qui agit, qui s'exerce sans but lucratif. La femme la plus désintéressée préférera toujours un château à une chaumière (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 574). L'égyptologie me paraît être une des sciences les plus respectables parce qu'elle est parfaitement désintéressée (GREEN, Journal, 1945, p. 660) :
1. ... quand, sur des questions désintéressées, j'entends dépouillées d'intérêts matériels immédiats, des réponses des esprits se manifestent, (...) alors on peut leur faire confiance et crédit...
R. DE MONTESQUIOU, Mémoires, t. 3, 1921, p. 258.
2. Il dit qu'il méprise l'argent. C'est parce qu'il n'en a pas. Quand il commencera d'en avoir, il cessera d'être désintéressé, comme tout le monde, quoi! Comme tout le monde!
DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 184.
P. ext. Qui n'est inspiré par la recherche d'aucune compensation personnelle; qui se manifeste ou s'accomplit sans demande de réciprocité. Action, amitié, mobile, sentiment désintéressé; prendre une part désintéressée à qqc. Plus les femmes sont innocentes, désintéressées du plaisir, plus leur cœur inoccupé s'ouvre aux tendresses de compassion, de maternité, aux tressaillements de la miséricorde (MICHELET, Journal, 1858, p. 430). Pour être un amour véritable, tout amour doit être désintéressé (GILSON, Esprit philos. médiév., 1932, p. 76) :
3. Je ne demande à l'Académie que la consécration définitive d'une carrière plus qu'honorable, d'une vie donnée à la science, au culte désintéressé de la science.
BERNANOS, La Joie, 1929, p. 581.
Spéc., dans la terminol. gidienne. Acte désintéressé. Acte gratuit (cf. acte1 ex. 2). Je ne nie pas qu'il y ait, de par le monde, des actions nobles, généreuses, et même désintéressées; je dis seulement que derrière le plus beau motif, souvent se cache un diable habile et qui sait tirer gain de ce qu'on croyait lui ravir (GIDE, Faux-monn., 1925, p. 1109).
B.— Emploi subst.
1. Personne peu soucieuse de son intérêt, qu'il soit d'ordre matériel ou personnel. Vous êtes tous les mêmes, vous les désintéressés. Vous faites de la grandeur d'âme avec l'argent des autres (DUHAMEL, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 182).
2. Au sing. avec valeur de neutre. Caractère de ce qui est accompli sans but lucratif ou sans recherche d'un intérêt personnel. « Le bourgeois » (c'est-à-dire : quiconque pense bassement) a la haine du gratuit, du désintéressé, de tout ce dont il ne peut se servir (GIDE, Journal, 1937, p. 1270).
Fréq. abs. littér. :1 016. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 290, b) 1 254; XXe s. : a) 1 590, b) 1 591.

désintéressé, ée [dezɛ̃teʀese] adj.
ÉTYM. XVIe; p. p. adj. de désintéresser.
1 Vx. Qui n'a, qui ne porte aucun intérêt matériel ou moral à qqch. Indifférent. || Être désintéressé dans une affaire.(Suivi d'un compl. en de). || Être désintéressé du monde. Détaché; sceptique.
1 Les femmes ne peuvent comprendre qu'il y ait des hommes désintéressés à leur égard.
Vauvenargues, Maximes, 361.
2 (1665). Mod. Qui n'agit pas par intérêt personnel. Altruiste, bon, détaché, généreux, prodigue. || C'est un homme parfaitement désintéressé.
2 (…) ces imbéciles qui se persuadent qu'il existe d'une part les amoureuses désintéressées, et de l'autre les rouées qui ne cherchent que l'argent.
F. Mauriac, le Nœud de vipères, I, VII, p. 80.
3 Ne t'y trompe pas, le mot désintéressé ne comporte pas la moindre nuance d'ironie. Ce noble mot signifie que ces bons serviteurs n'ont pas l'intention de tirer un parti personnel de ce que nous leur faisons faire : ils servent, ils accomplissent leur devoir.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VIII, IV, p. 320.
N. Personne qui ne se soucie pas de son intérêt. || C'est un désintéressé.
3.1 L'intérêt parle toutes les langues, et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé.
La Rochefoucauld, Maximes, 39.
3 (Choses). Qui s'accomplit, se manifeste sans être inspiré par l'intérêt personnel. || Action, attitude, conduite désintéressée. Bénévole, gratuit. || Agir d'une façon désintéressée (→ Œil : pour les beaux yeux de qqn). || Aimer qqn de manière désintéressée (→ Assommer, cit. 18.3). || Donner un avis, un conseil désintéressé. || Sentiments désintéressés. || Une pensée, une culture (cit. 11) désintéressée. || Des travaux désintéressés.Recherches désintéressées de science pure (recherche fondamentale). || Un savoir désintéressé. || Un amour désintéressé de la science.
4 L'homme voué aux travaux désintéressés est un mineur dans les affaires du monde; il faut qu'il ait un tuteur.
Renan, Souvenirs d'enfance…, VI, IV, p. 251.
5 Je ne nie pas qu'il y ait, de par le monde, des actions nobles, généreuses, et même désintéressées; je dis seulement que derrière le plus beau motif, souvent se cache un diable habile et qui sait tirer gain de ce qu'on croyait lui ravir.
Gide, les Faux-monnayeurs, II, VII, p. 281.
6 (…) qu'on n'oublie pas qu'un geste de théâtre est violent, mais qu'il est désintéressé; et que le théâtre enseigne justement l'inutilité de l'action qui une fois faite n'est plus à faire, et l'utilité supérieure de l'état inutilisé par l'action mais qui, retourné, produit la sublimation.
A. Artaud, le Théâtre et son double, En finir avec les chefs-d'œuvre, Idées/Gallimard, p. 127.
7 (…) une vie donnée à la science, au culte désintéressé de la science.
Bernanos, la Joie, p. 581, in T. L. F.
N. (au sing.). Caractère de ce qui est fait sans recherche d'un intérêt.
8 Je reconnais le bourgeois non point à son costume et à son niveau social, mais au niveau de ses pensées (…) le bourgeois a la haine du gratuit, du désintéressé (…) il (…) hait tout ce qu'il ne peut s'élever à comprendre.
Gide, Journal, 22 août 1937 (→ Bourgeois, cit. 12).
Théol. || Amour désintéressé de Dieu : amour de Dieu pour lui-même et non par intérêt d'une récompense future. Charité; parfait, pur (→ Amour, cit. 1).
4 Objectif, impartial. || Conseiller désintéressé. || Esprit désintéressé. || Juge, jugement désintéressé.
9 Le scepticisme ne convient pas à tout le monde, il suppose un examen profond et désintéressé.
Diderot, Pensées philosophiques, no 24.
CONTR. Attaché, avare, avide, cupide, égoïste, intéressé, sordide.
DÉR. Désintéressément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Desinteresse — Desinteresse …   Deutsch Wörterbuch

  • désintéressé — désintéressé, ée (dé zin té rè sé, sée) part. passé. 1°   Qui n est engagé dans une affaire par aucun intérêt. •   êtes vous désintéressé dans l entreprise ? En cette Apologie, de laquelle si tu veux juger étant désintéressé...., G. NAUDÉ… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • desinteressé — Desinteressé, [desinteress]ée. part. Il signifie aussi, Celuy qui n est touché d aucune consideration de sa propre utilité. C est un homme desinteressé si jamais il y en eut. Il se dit encore d Un homme qui n est mû d aucune passion de vengeance …   Dictionnaire de l'Académie française

  • desinteresse — |ê| s. m. 1. Falta de interesse. 2. Generosidade; desapego …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • DÉSINTÉRESSÉ, ÉE — adj. Qui n’a aucun intérêt matériel ou moral à quelque chose. Pour moi, je suis tout à fait désintéressé dans cette affaire. Il signifie en outre Qui ne fait rien par le motif de son intérêt particulier. C’est un homme désintéressé, s’il en fut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Desinteresse — das Desinteresse (Aufbaustufe) geh.: gleichgültiges Verhalten, Interesselosigkeit Synonyme: Gleichgültigkeit, Uninteressiertheit, Indifferenz (geh.) Beispiel: Der Schüler zeigte sein Desinteresse am Unterricht …   Extremes Deutsch

  • Desinteresse — Lethargie; Apathie; Passivität; Interessenlosigkeit; Untätigkeit; Teilnahmslosigkeit; Abnegation; Gleichgültigkeit; Gleichmut; Trägheit * * * Des|in|te|res|se [ dɛs|ɪntərɛsə] …   Universal-Lexikon

  • Desinteresse — Gleichgültigkeit, Interesselosigkeit, Teilnahmslosigkeit, Unbeteiligtheit, Uninteressiertheit; (bildungsspr.): Apathie, Desinteressement, Indifferenz, Indolenz, Lethargie. * * * Desinteresse,das:⇨Interesselosigkeit… …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Desinteresse — Dẹs|in|ter|es|se auch: Dẹs|in|te|res|se 〈n.; Gen.: s; Pl.: unz.〉 mangelndes Interesse, Gleichgültigkeit; sein Desinteresse offen bekunden [Etym.: <Des… + Interesse] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Desinteresse — Dẹs·in·te·res·se das; nur Sg, geschr; der Mangel an Interesse ≈ Interesselosigkeit, Gleichgültigkeit || hierzu dẹs·in·te·res·siert Adj …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.